Formulaire de recherche

Colloque

Programme

Depuis plusieurs années, le CIÉRA favorise une collaboration impliquant chercheurs et intervenants de tous milieux. En accord avec cette démarche, le colloque du CIÉRA représente un espace de discussion privilégié pour les chercheurs établis ou novices, les étudiants, les représentants de programmes et services institutionnels, les collaborateurs de projets de recherche, les artistes et les acteurs issus de milieux politiques et économiques. Le 15ème colloque annuel du CIÉRA se tiendra les 26 et 27 septembre 2017 dans la Grande Salle du pavillon Alexandre-Taché à l’UQO. Cette édition du colloque est l’occasion de réfléchir sur les dix ans de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des Peuples autochtones qui a été adoptée en septembre 2007. Le colloque se penche donc sur la thématique des « Dix ans de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des Peuples autochtones : priorités, partenariats et prochaines étapes ».

PROGRAMMATION PRÉLIMINAIRE COLLOQUE CIÉRA-UQO-AA-UQO, 2017

Les dix ans de la Déclaration des Nations Unies sur les droits de Peuples autochtones : priorités, partenariats et prochaines étapes

26-27 septembre 2017 – Gatineau – UQO – Pavillon Alexandre Taché – Grande Salle



26 septembre 2017

9h30 : Accueil et inscriptions

10h00: Mots de bienvenue 
 

10h30-12h30h : Tables rondes – Recherches en cours 

10h30 : Ghislain Otis, professeur titulaire à la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la diversité juridique et les peuples autochtones, membre régulier du CIÉRA

  • Titre de la présentation: Dialogue des cultures juridiques et décolonisation : les défis et les apports d’une recherche partenariale

11h00 : Natacha Gagné, professeure titulaire au Département d'anthropologie de l'Université Laval, membre régulier du CIÉRA et Marie-Ève Paquet, candidate à la maîtrise au Département d'anthropologie à l'Université Laval, membre étudiant du CIÉRA

  • Titre de la présentation: Souveraineté des peuples autochtones et dynamiques urbaines

11h30 : Thierry Rodon, professeur agrégé au Département de science politique à l’Université Laval, Directeur de la Chaire sur le développement durable du Nord et Directeur du CIÉRA et  Julie Fortin, candidate au doctorat en communication publique à l’Université Laval et membre étudiant du CIÉRA

  • Titre de la présentation: Mines et communautés autochtones: perspectives croisées entre le Canada, la Scandinavie et l’Océanie

12h00-12h30 : Discussion générale sur les tables rondes

12h30-14h00 : Dîner sur place
 

14h00-16h00 : Thématique - Réconciliation et décolonisation : quelles perspectives d’avenir pour la Déclaration ?

Panel présidé par Elsa Brais-Dussault, candidate au doctorat à l’UQO et Nicholas Lucas-Rancourt, candidat à la maîtrise en éducation à l’UQO, tous deux membres du regroupement l’Amicale Autochtone de l’UQO

14h00 : Céline Auclair – Directrice générale du Centre d’innovation des Premiers Peuples (CIPP)

  • Titre de la présentation : Perspectives prometteuses pour la coopération Premières Nations – Premières Nations (PN-PN) entre les communautés autochtones

14h20 : Jamie-Lyn McCullough – Candidate à la maîtrise au Department of Canadian and Indigenous studies à l’Université de Carleton

  • Titre de la présentation: Reconciliation among Indigenous and non-Indigenous youth through participation in reciprocal youth exchanges

14h40 : Jean-Philippe Uzel – Professeur d’histoire de l’art à l’UQAM et membre régulier du CIÉRA

  • Titre de la présentation : Arts et droits des Peuples autochtones

15h00 : Nicolas Beauclair – Centre de langues à l’Université de Montréal

  • Titre de la présentation : Des tensions de la poésie autochtones : Ontologies poétiques et décolonialité

15h20-16h00 : Questions du président de panel et discussion générale de la thématique
 

16h00 – 17h00 : Lancements de livres et des Cahiers du CIÉRA et réseautage
 

17h30 : Soirée culturelle & Gatin-O-Aki organisés par l’Amicale Autochtone de l'UQO et le Centre d'innovation des Premiers Peuples, rendez-vous dans la Grande Salle du pavillon Alexandre-Taché



27 septembre 2017

9h00-10h30 : Thématique – La mise en œuvre de la Déclaration à travers le monde

Panel présidé par Dimitri Della Faille, professeure au Département des sciences sociales à l’UQO et membre régulier du CIÉRA

9h00 : Françoise Morin – Professeure émérite Université Lyon 2, professeure associée Université Laval et chercheuse associée au CIÉRA

  • Titre de la présentation : Impact de la Déclaration des droits des Peuples Autochtones en Amérique latine

9h15 : Gonzalo Bustamante – Professeur assistant au Département de psychologie de l’Université de La Frontera au Chili, candidat au doctorat à l’UQO en sciences sociales appliquées et étudiant membre étudiant du CIÉRA

  • Titre de la présentation : La mise en application du droit à la consultation et au consentement libre préalable et éclairé dans le système de l’évaluation environnementale au Chili : le cas des communautés de la Nation Mapuche

9h30 : Martin Papillon – Professeur agrégé au Département de science politique de l’Université de Montréal et directeur du Centre de recherche sur les politiques et le développement social (CPDS)

  • Titre de la présentation: La mise en œuvre de la DNUDPA : un bilan au Canada

9h45 : Per Selle – Professeur au Département de politiques comparées à l’Université de Bergen en Norvège

  • Titre de la présentation: UNDRIP in the Norwegian context: What does it mean (if anything) ?

10h00-10h30 : Questions du président de panel et discussion générale de la thématique
 

10h30-11h00 : Pause-café.
 

11h00-12h 30: Thématique – Le droit à l’autodétermination et l’autonomie des Peuples autochtones à travers la Déclaration

Panel présidé par Karine Gentelet, professeur régulier en développement international au Département des sciences sociales de l’UQO
 

11h00 : Laurie Camirand Lemyre – Candidate à la maîtrise en science politique à l’UQAM et membre étudiant du CIÉRA, Charles Coocoo – membre du projet Masko Cimakanic Aski de la communauté de Wemotaci et Nicolas Houde – professeur au Département de science politique de l’UQAM et membre régulier du CIÉRA

  • Titre de la présentation : Pour une aire protégée Atikamekw Nehirowisiw au Québec

10h45- : Fabian Alvarez Vacca – Candidat au doctorat en sociologie à l’Université Laval et membre étudiant du CIÉRA

  • Titre de la présentation : De la consultation à la concertation préalable, analyse comparative de la situation des Peuples autochtones de Colombie et d’une esquisse de la réalité des premières Nations du Québec et du Labrador

11h : Bettina Koschade – Candidate au doctorat au Centre d’études interdisciplinaires à l’Université Concordia

  • Titre de la présentation: The Right to Adequate Housing in Nunavik: Decolonization through human rights and UNDRIP

11h15 : Ximena Cuadra Montoya – Candidate au doctorat en science politique à l’UQAM

  • Titre de la présentation : Le multiculturalisme néolibéral dans la question énergétique au Chili. Défis et perspectives à 10 ans de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des Peuples autochtones

11h30-12h : Questions du président de panel et discussion générale de la thématique
 

12h30-13h30 : Dîner sur place
 

13h30-15h00 : Thématique : Les enjeux entourant les ressources naturelles au regard de la Déclaration

Panel présidé par Thierry Rodon, professeur agrégé au Département de science politique à l’Université Laval, Directeur de la Chaire sur le développement durable du Nord et Directeur du CIÉRA
 

13h30 : Sabrina Bourgeois – Candidate au doctorat en science politique à l’Université Laval et membre étudiant du CIÉRA

  • Titre de la présentation : Au cœur de la contestation des projets miniers : l’instrumentation de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des Peuples autochtones, une comparaison entre le Québec (Canada) et la Nouvelle-Calédonie (France)

13h45 : Fatoumata Kaba – Candidate au doctorat en droit des Autochtones à l’Université Laval et membre étudiant du CIÉRA

  • Titre de la présentation: Les défis de la mise en œuvre du droit au développement au regard de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones : l’exemple de l'exploitation minière en Afrique

14h : Julie Fortin – Candidate au doctorat en communication publique à l’Université Laval et membre étudiant du CIÉRA

  • Titre de la présentation: L’influence des communautés cries et inuites dans l’évaluation des projets miniers dans le nord du Québec : quelle place pour le consentement libre, préalable et éclairé ?

14h15 : Kristina Maud Bergeron – Chercheuse associée à la Chaire en entrepreneuriat minier UQAT-UQAM

  • Titre de la présentation: Les droits des Peuples autochtones dans le contexte des discussions internationales sur entreprises et droits humains : comment se positionnent les entreprises minières ?

14h30-15h00 : Questions du président de panel et discussion générale de la thématique
 

15h : Fermeture du colloque
 

15h30-16h : Pause-café
 

16h : Assemblée générale du Centre interuniversitaire d’études et de recherches autochtones (CIÉRA)
 


Description des thématiques :

Dans un premier temps, il s'agira de faire état des recherches en cours qui portent sur des questions autochtones à travers le monde. Plus d'information sur les présentations à venir !

Ensuite, l'axe qui traitera de « réconciliation et décolonisation : quelles perspectives d’avenir pour la Déclaration ? », s’inscrit dans le cadre des recommandations de la Commission Vérité et Réconciliation et dans une volonté de réfléchir aux processus de décolonisation qui peuvent se trouver dans la Déclaration. À quels niveaux et sur quels aspects la Déclaration peut-elle aider à la réconciliation ? Quels changements peut amener la Déclaration dans la relation entre les Peuples autochtones et l’État Quels sont les enjeux à venir ? Comment travailler à une reconnaissance effective et durable des Nations autochtones, dans un esprit de respect, de coopération et de partenariat ? Qui sera impliqué pour les dix prochaines années ?

Le troisième axe portera sur « La mise en œuvre de la Déclaration des Peuples autochtones à travers le monde », qui offrira une occasion de dresser un bilan de ses dix années d’existence et qui présentera des exemples concrets de mise en œuvre de la Déclaration à travers le monde. Quels sont les principes et les fondements de ces exemples de mise en œuvre ? Quels sont les éléments qui ont fait que la mise en œuvre a été effective ? Quels enseignements pouvons-nous tirer de ces exemples pour améliorer la mise en œuvre de la Déclaration au Canada ?

Conformément à la Déclaration, il est stipulé que les Peuples autochtones ont droit à l’autodétermination et donc, de déterminer leur statut politique, d’assurer leur développement économique, social et culturel librement, et enfin, ont le droit d’être autonome et de s’administrer. Ainsi, quelles sont les réalités d’application et de respect de ce principe à travers différents contextes autochtones ? Cet axe du colloque portera spécifiquement sur ces questions.

C'est à travers le dernier axe qu'il s'agira de réfléchir aux enjeux relatifs à l’exploitation des ressources naturelles en contexte autochtone. Ainsi, comment se vit l’exploitation des ressources naturelles en rapport avec les Peuples autochtones ? Quels sont les enjeux qui surviennent lors de ce type de négociation nation à nation ?

Enfin, les études partagées dans les différents axes de réflexion permettront de mettre en lumière les diverses applications et utilisations de la Déclaration dans différents contextes socio-politiques et culturels. À cet égard, le colloque apporte une contribution inestimable au développement des savoirs et des connaissances relatifs aux enjeux et aux prospectives de la Déclaration des Peuples autochtones à travers le monde. 

Pour toutes autres questions, veuillez écrire à l’adresse courriel suivante : colloque@ciera.ulaval.ca

logo contenu